Amoureux

Amoureux de ma femme, par le cœur et l’esprit, à un point que je n’aurai jamais cru possible, complices, amis, amants, confidents… Une fusion lente de deux êtres en une entité solide, forte, et si fragile à la fois…

Amoureux de mon fils, celui-là, il te prend par surprise, à l’hôpital, quand une femme sage en blouse blanche te tend ce petit être si fragile… L’impression de tenir le monde dans tes mains, que le temps s’arrête, et que la vie a désormais un sens beaucoup plus profond qu’avant. Le voir se battre, d’abord pour respirer et ouvrir les yeux, puis pour marcher, parler, rire, pleurer… Quelle leçon ils nous donnent, ces petits êtres…

Amoureux de mon travail, si décrié mais si utile, trouver des solutions aux problèmes, isoler les individus dangereux pour les autres, agir en coulisse, pour rendre notre monde un tout petit peu plus sûr, pour la paix et la tranquillité… Toutes ces rencontres, qui te renforcent et t’enrichissent, et aussi celles qui te mettent la rage au ventre parce que parfois, tu ne peux rien…

Amoureux du sport, d’abord l’art du vide et de la souplesse, la saine émulation de la lutte pour mettre un alter ego sur le dos, ou le faire abandonner… Le terrasser, pour l’aider à se lever, et lui montrer comment il est tombé… Ce combat, lors duquel chaque centimètre de tissu blanc compte…

Puis cette force d’équipe, cette volonté commune de porter cette balle ovale dans le camp des autres, ces ennemis jurés d’une heure vingt, amis pour la vie en vrai. Ces douleurs, ces coups qui te font mal parfois jusqu’à l’âme, et tu te dis « ça y est, j’ai trouvé plus fort que moi », avec le sourire du courage et du devoir accompli…

Et aujourd’hui, mettre un pied devant l’autre, voler un peu entre chaque pas, sentir son corps, son souffle, voir, entendre, souffrir un peu, s’arrêter pour se dire ; vivement la prochaine course.

Amoureux enfin, de ces pages web où chacun se livre un peu, dans ce monde où l’on meurt seul, de cet endroit où l’on partage enfin un peu de soi, un peu de sueur et de larmes, quelques sourires et beaucoup de mots.

Amoureux surtout de la vie, de l’amour et de la nature humaine, si cruelle et si belle à la fois… Parce que le partage, l’amour, le respect, ça n’a pas de prix, et que le bonheur est si fugace, je tenais à vous livrer ma définition de ce sentiment qui nous fait vivre…

Merci de me lire…

Publicités

8 réflexions sur “Amoureux

  1. BrennigNews dit :

    Très joli texte, je te souhaite d’être aussi amoureux encore longtemps!

  2. cocoandco11 dit :

    C’est beauuuuu!!!
    Merci pour le partage de tes émotions ;o))

  3. C’est un très bel article !! Merci pour ce partage qui rend le sourire ! 🙂

  4. Adénine dit :

    Waouh…
    Je m’étais déjà fait la réflexion que je volais en courant. Nous sommes libres…

  5. breizhammer dit :

    Merci à tous et à toutes !

  6. Daddy dit :

    Voici un post qui sent la plénitude. Ça fait plaisir à lire !!

  7. breizhammer dit :

    Merci. Souvent, j’ai remarqué que les moments de bonheur dans la vie, je ne m’en rendais compte que quand ils étaient terminés, en regardant dans le rétro. La Saint Valentin est, comme toutes les fêtes, propice aux bilans. En ce moment je pense avoir trouvé un bon équilibre, et je me sens très bien, en phase. Je voulais le mettre noir sur blanc, ça servira peut être un jour « moins bien ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s