Mon test de l’application Adidas Micoach (Android)

Je cours de manière sporadique depuis quelques années, et j’ai testé quelques applications de running (endomondo, runtastic, nike +, runkeeper). J’ai jeté mon dévolu sur celle d’adidas, que je vais tester ici.

Image

Lorsque vous ouvrez l’application, vous tomber sur cet écran. La première chose à faire est de se rendre dans « Paramètres », et de créer un compte sur le site Adidas Micoach (via l’application ça fonctionne nickel). Ensuite, le logicile devient indiscret, vous demandant votre taille, poids et âge, afin de déterminer les calories perdues lors des entraînements.

Car oui, cette application, hormis le fait d’être un tracker de running, permet aussi de s’entraîner.

Pour ce faire, il va falloir faire un entraînement d’évaluation, d’une durée de 12 minutes. Celui-ci vous fera accélérer graduellement jusqu’au sprint. Une fois terminé, il va définir quatre vitesses de course, avec un code couleur ; bleu, vert, jaune et rouge, chacune correspondant à une fréquence particulière. Je vais me prendre pour exemple ;

Image

Vous pouvez aussi faire correspondre ces zones à une fréquence cardiaque, mais n’ayant pas de capteur, j’utilise la vitesse pour m’entraîner.

Ces types de course vont vous permettre de définir un plan d’entraînement sur le site internet (tout en flash malheureusement) Adidas Micoach. Les objectifs sont divers et variés, allant de « perdre du poids » à « se renforcer pour le tennis », ou aussi « gagner en rapidité sur 5, 10, semi ou marathon ». Vous allez définir le nombre d’entraînement par semaine, et votre niveau actuel, et l’application va vous définir un plan d’entraînement basé sur vos allures bleu, verte, jaune et rouge, durant environ 30 séances (cela dépend des plans).

Vous allez donc partir pour votre premier entraînement, et donc choisir un coach virtuel, en français, masculin ou féminin. Précisons que nos amis anglais ont les voix de Johnny Wilkinson et Andy Murray, entre autre. Pas de star du sport chez nous malheureusement.

Image

Vous allez visualiser les allures de cet entraînements via un diagramme de couleur. Vous pouvez mettre en route votre playlist préférée directement à l’intérieur de l’application, puis activer votre GPS. Une fois que la dame vous dit « GPS trouvé », un clic et c’est parti.

L’appli va vous donner les instructions concernant la zone de course à utiliser et vous dire quand elle est atteinte, mais aussi d’accélérer, de ralentir, et quand vous tenez l’allure cible. Elle va aussi vous rappeler à chaque kilomètre la durée, l’allure, les calories… Enfin toutes les stats que vous voulez qu’elle vous rappelle, c’est paramétrable. Elle vous dira aussi quand l’entraînement est terminé, et vous enregistrera encore si vous continuez après celui-ci.

A la fin, après avoir synchronisé vos données avec le site, vous obtenez ça ;

Image

Image

Image

Image

Il y a ce qu’il faut pour les amoureux de statistiques, avec en plus, les calories perdues, la vitesse moyenne sur la sortie, etc…

Le site donne aussi des succès à la Nike +, de manière à encourager le runner à se dépasser un peu plus.

Et si je ne veux pas faire de plan d’entraînement ?

Et bien vous pouvez faire un entraînement libre. Cette fois pas d’instructions de coaching, simplement un rappel chaque kilomètre de l’allure, etc, et un score à la fin (sachant qu’un record du monde c’est 1000 pts).

Est-ce que c’est précis ?

Comme tout appli de running, je pense que ça dépend plus du smartphone utilisé que de l’appli en elle-même. Sur mon Xperia, utilisant le même parcours à chaque fois, je suis toujours à plus ou moins 40 mètres de la réalité, ce qui me semble très correct (sachant que la distance varie toujours légèrement selon comment je prends mes virages, où je traverse la chaussée, etc). Bien sur, comme on peut le voir sur les graphiques plus haut, l’allure de course parait hachée, mais l’appli semble prendre en compte ces coupures, car elle ne me rappelle que peu à l’ordre, et quand elle le fait c’est justifié à chaque fois.

Son seul point faible serait qu’elle ne publie rien sur les réseaux sociaux, mais comme je n’aime pas ça, ça ne me dérange pas.

J’ajoute qu’elle est totalement gratuite, et propose également des plans d’entraînement de musculation, nommés « force et souplesse ». Je ne les ai pas testé.

Adidas ne fait aucune publicité. Je n’ai à ce jour reçu aucun mail via le compte que j’ai créé.

C’est mon premier test, j’espère avoir été complet, afin de vous faire découvrir cet outil que j’affectionne particulièrement. N’hésitez pas à me poser des questions le cas échéant, j’éditerai en conséquence.

Publicités

10 réflexions sur “Mon test de l’application Adidas Micoach (Android)

  1. MeloAlors dit :

    j’aime bien cette idée des zones d’entrainement et le fait de se faire rappeler à l’ordre, c’est ce qui me manquait sur l’appli Nike.
    Bon je suis pas une grande pro, mais je le trouve très bien ton premier test 🙂 et suffisamment complet

  2. melia06 dit :

    Eh pas mal du tout ! Et en plus pas de partage sur les réseaux sociaux, c’est le top (je suis allergique à Nike +) ! Appli gratuite ou payante, par contre je n’ai pas vu si tu l’avais mentionné.
    Je vais essayer ça l’an prochain, et si c’est concluant, j’essaierai peut être de faire un fractionné pour voir.
    Pas trop dur l’entrainement quand même ?

    • breizhammer dit :

      L’application est totalement gratuite, je vais modifier en conséquence. Pour la difficulté de l’entraînement, c’est toi qui décide. En plus ça permet de varier les sorties.

  3. FireRasta dit :

    Salut. Le test est très clair et l’application est bien détaillée et bien présentée. Perso je cours avec une montre GPS et j’ai un peu de mal a courir avec mon phone (même si j’ai un brassard). En tout cas si il le vient l’envie je prendrais sûrement cette appli.
    a bientôt

  4. Hello !
    Merci pour ton article, je ne connaissais pas l’appli… C’est vrai qu’ils ne font pas de pub non plus en amont !
    C’est pas mal ce système de plan intégré, surtout quand c’est gratuit !
    Je vais télécharger tout ça 🙂

  5. breizhammer dit :

    Moi c’est celle qui m’a le plus convaincu en tout cas. Pour la pub en amont, ils en font à l’étranger mais pas en France. C’est pour ça que j’essaie de la faire connaître un peu…

  6. brit22 dit :

    Un point super positif sur cette appli est qu’est disponible aussi pour Symbian et Blackberry. 🙂

    J’ai fait le test d’evaluation. J’ai souffert sur le dernier sprint. Je commence un plan la semaine prochaine. J’ai choisi apprendre a courir. On verra ce que ca donne.

  7. breizhammer dit :

    Oui tu as raison,désolé de ne pas avoir cité ces systèmes, plutôt minoritaires actuellement et c’est bien dommage, notamment pour BB (j’ai d’ailleurs découvert l’appli sur un curve).
    Le test d’évaluation est assez ludique je trouve, mais c’est vrai qu’à la fin j’étais aussi fatigué. Bon run à toi, et merci de ton commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s